Entendre avec les yeux, voir avec les oreilles, penser avec le cœur.

Les rencontres humaines

L’Art Social c’est cette plénitude qui survient quand on apprend à entendre avec les yeux,
à voir avec les oreilles, et à penser avec le cœur.
Quelle chose étrange, n’est-ce pas ? Et pourtant c’est ce que peut apprendre tout un chacun, toute personne cultivant la vérité et la mobilité intérieure.
En fait, potentiellement nous sommes tous des créateurs, des artistes. C’est ce prodige qui renaît à chaque fois que nous faisons ces trois choses :

  • quand nous utilisons humblement les moyens qui nous sont donnés par notre organisme pour intensifier et élargir consciemment nos perceptions ;
  • pour nous mettre méditativement à leur écoute, en toute véracité ;
  • pour nous ouvrir à leur plénitude et aux résonances qu’elles font apparaître entre nous-mêmes et le monde et les autres.
    Qu’est-ce que nous transmettent ces perceptions diverses, d’où vient cette sérénité et harmonie de l’être qu’elles réalisent ensemble ?
    C’est un état d’exception et de créativité, de libération et d’inspiration qui survient tout d’abord à partir de petits détails, à partir de choses toutes simples : oui, il suffit d’observer au-dedans et au-dehors de nous des réalités simples, des détails si habituels que nous ne les voyons plus à l’ordinaire. Oui, de se mettre à l’écoute de ces choses tellement ordinaires, de les observer, les sentir, les penser tout autrement.
    C’est un cosmos de résonances et d’intuitions qui s’éveillent de tous côtés mais que nous pouvons facilement investiguer dans le calme et la félicité, comme un processus de libération qui ne demande qu’à se réaliser de toutes parts.
    Cela peut concerner mille choses, des objets, plantes, animaux, couleurs, éléments, mais tout particulièrement, cela concerne les rencontres des autres, dans le cadre professionnel ou familial ou d’amis, la collaboration et les échanges avec autrui, et spécialement aussi les lieux où ces rencontres se font.
    Il s’agit là de la richesse des formes de la vie en commun, d’apprendre à les considérer comme des formes artistiques. Pourquoi artistiques ? Parce que le propre de l’art est de toujours nous dévoiler plus que ce que nous percevons avec nos sens ordinaires. Et c’est cela l’art social : un apprentissage du dépassement des simples perceptions communes, ordinaires, habituelles, un état d’exception dans lequel s’intensifient la communication et les résonances entre soi-même et autrui et la nature et l’univers.
    C’est une véritable yoga de tous nos sens, un chemin de transformation qui peut nous conduire à reconstruire ensemble toute cette harmonie et joie, cet amour et cette beauté, cette sagesse naturelle que la mentalité égoïste industrielle a presque entièrement fait disparaître.
    Merci de me dire comment, de votre côté, vous envisagez les processus par lesquels nous pourrions accéder tous ensemble à ce réenchantement de la vie sur terre. Voulez-vous en savoir plus sur l’art social ?